À Toulouse, on a testé l’endroit où tu peux tout casser (en toute légalité) !

0
Karnage Club Toulouse

On a testé pour toi le Karnage Club à Toulouse. T’es un peu énervé, t’as besoin de te défouler ? Cet article est pour toi !

Mise en situation. 18 h sur le périph, ça fait une heure que t’es dans les bouchons et ton lecteur cd est coincé sur Saez (si ça existe encore). T’as passé la journée à te prendre la tête avec ton N+1 et en plus demain, y a belle-maman qui débarque.

Trop c’est trop, tu te décides à sortir Pont Des Demoiselles et d’aller te défouler au Karnage Club.

Le Karnage Club, qu’est ce que c’est ?

C’est LE défouloir toulousain, le seul lieu ou tu pourras laisser parler tes nerfs en utilisant la destruction et même tester le lancer de haches. En toute légalité. 

Commençons par le lancer de haches. À l’entrée du Karnage, tu trouveras, des tables, des chaises un bar et … 5 cibles circulaires prévues sport tout droit venu du Canada.

Histoire de rester dans l’ambiance, des chemises à carreaux sont en libre-service. Un petit briefing de 5 minutes et c’est parti pour une heure de jeu ! Pour le concept, rien de plus simple, il te suffit de choisir ta hache, de viser la cible et de compter tes points.

Mais attention Boudu, il existe bien des règles à ce sport canadien ! Si tu es perdu, plusieurs jeux sont proposés pour animer ton expérience et il est assez facile de prendre le coup de main.
Assez facile de ne blesser personne, je veux dire, parce que pour toucher le centre de la cible, c’est une autre histoire !

Trois cibles sont à disponibles en extérieur pour la saison estivale où tu pourras aussi siroter des bières locales et grignoter des planches de charcuteries et fromages, car rappelons le, un Boudu qui se respecte peut jouer et manger en même temps

Tu en veux encore ? Direction la Rage Room du Karnage Club

Le concept ? Pendant 45 minutes, tu restes enfermé dans une pièce avec des dizaines d’objets qui ont déjà pu te faire perdre patience. Je parle de télévisions, d’imprimantes, de bocaux (oui, quand ils ne s’ouvrent pas, c’est chiant !) et bien d’autres encore.

Comme armes, tu auras le choix par exemple entre une batte de baseball et une barre de fer !

Mets tes lunettes, ta combinaison et laisse-toi transporter par le doux son du verre qui se brise. Les 404 error , le bourrage papier et la box qui bug ne seront que des lointains souvenirs. Il paraîtrait que c’est mieux que le yoga et plus rentable qu’une séance collective chez le psy. Pourquoi collectif ? Car tu pourras emmener 3 de tes amis avec toi. Comme quoi le bonheur ça se partage ! 

Le petit plus ?Le Karnage Club possède un service qui te permet d’imprimer une photo sur place avant d’intégrer la rage room.. Je dis ça comme ça.

Alors, maintenant, t’es détendu ? 

Le Karnage Club, les infos (très) pratiques : 

En voiture : 6 impasse Didier Daurat
(sortie 21 Pont des Demoiselles, Côte Pavée)
En bus : arrêt Clément Ader (ligne 78, 37)

Téléphone : 06 23 64 60 51

Tu veux d’autres idées de choses à faire à Toulouse ? Viens par ici mon p’tit !

 

Boudu-auteur

Sophie Franco

Sophie Franco

Fondatrice de Boudu Toulouse. Aime les mots, les gens, les restos, le café et la Burrata.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !

Les épiceries locales, Toulouse, et nous

Il y a quelques années, nous lancions fièrement de manière non officielle le hashtag #MangezGrasBougezPas, qui incitait implicitement nos chers abonnés à savourer des plats ...
error: Boudu-Protection !