La Comtesse

0

 

BPHLaComtesseChérie, j’en peux plus des révisions, j’ai besoin de souffler, viens on va tester un endroit pour Boudu“.

Ma meilleure amie est étudiante en droit (comme à peu près 90%  de mes amies) et ce soir-là, elle avait besoin de laisser tomber le temps d’une soirée son fantastique code civil, et quand je vois l’épaisseur du bouquin mon dieuuuu je la comprends. Nous avons donc découvert La Comtesse, et décidé d’un commun accord que nous y retournerions, et que cet endroit avait largement sa place dans le blog. Assises en terrasse, on a pu observé la clientèle : de tout, de tout, de tout. Une table de hipsters (oui oui, chers lecteurs parisiens : nous aussi on en a), des “un-peu hippies”, des filles qui avaient drôlement l’air d’étudiantes en droit (elles sont partouuuuuuuut), des gens qui sortaient du boulot, bref, de tout. Et à Boudu-Toulouse, on adore les endroits où tout le monde se mélange.

Donc, La Comtesse, on a adoré. Tu vas là-bas avec tes potes pour boire un verre en fin de journée, et tu te laisses porter : par les verres servis généreusement, par les tapas (hum les tartines au bacon et les frites, une tuerie), et par l’ambiance ultra cool. C’est pour ce genre d’endroits qu’on se dit que Toulouse est une ville géniale, de ces endroits où tu restes jusqu’à la fermeture pour refaire le monde et l’univers tout entier.
Ce bar peut vite devenir une de tes références quand tu décideras d’aller boire un verre et que t’auras pas envie de te faire arnaquer sur une des terrasses à touristes de la place du Capitole.

Où le trouver

20 rue Peyrolières, à deux pas du métro Esquirol,
encore et toujours ce quartier dont on est fou amoureux.
05 61 23 91 74
Google Maps 

Boudu-auteur

Sophie Franco

Sophie Franco

Co-fondatrice de Boudu Toulouse & chroniqueuse art de vivre pour L'Opinion Indépendante. Aime les mots, les gens, le café et la Burrata.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !

Les Coudes sur La Table

  Quand on m’a dit d’aller aux Coudes sur la table pour la première fois, j’ai imaginé un lieu où des routiers crient “on a faim, ...
error: Boudu-Protection !