Ô Phô

1

 

BPHOpho

A Boudu-Toulouse, on aime bien manger vietnamien.
Mais on n’en parlait jamais ici, parce qu’on n’arrivait pas trop à tous les différencier.
Et puis un jour, on nous a dit « j’ai découvert un viet qui fait vraiment la différence« .
Et comme nous sommes curieux et que nous voulons le meilleur pour vous (non mais parfois je suis grave, on dirait une pub Blédina), nous sommes allés tâter le terrain.

Au premier regard, on sent déjà cette différence. La décoration est sobre, soignée et moderne, et il y a peu de choix à la carte. Pour nous, vous le savez, la carte à rallonge est loin d’être un atout. Avant même que nous ayons commandé les apéros, Ô Pho marquait des points.

Et ça n’était que le début. Le patron n’est pas seulement accueillant et chaleureux, non. Il te raconte chacun de ses plats, il t’explique sa carte, il te la fait vivre. Lorsqu’il te décrit les produits qu’il propose, t’es déjà à l’autre bout du monde (et en plus, ça t’économise un billet d’avion).

Lorsque les plats arrivent, ils sont très joliment présentés. Et puis tu prends tes baguettes, et tu dégustes (ou alors comme moi, tu demandes gentiment au monsieur « euh excusez-moi, vous auriez une fourchette et un couteau s’il vous plait » parce que t’es tellement habile de tes mains que tu n’as jamais réussi à manger avec des baguettes – tant que j’y suis : je coupe aussi mes spaghettis avant de les manger, allez y lapidez-moi).

Les nems sont excellents, le bo bun est un régal, et le magret au curry … je pourrais mourir pour lui. Sincèrement, ce plat est une tuerie. Je ne sais pas si c’est la sauce que tu finis à la cuillère tellement elle est délicieuse, ou bien la cuisson qui frise la perfection, mais si j’étais le Guide Michelin, je mettrais 10 étoiles à ce plat. Tu peux aussi manger des rouleaux de printemps, la fameuse soupe Phô, du cabillaud vapeur, et j’en passe. Et en dessert, n’oublie pas de dévorer le tiramisu à la mangue fraîche, ton palais nous remerciera.

(petite précision utile : ils ne prennent pas la CB)

Où le trouver

Un peu éloigné du centre-ville, juste à côté des Ponts Jumeaux.
60 boulevard de Suisse, fais attention il est bien caché: c’est juste à côté de la pharmacie
05 61 62 17 67
Google Maps  

About author

Sophie

Sophie

Rédactrice et entrepreneuse en herbe qui pratique la lecture, le voyage et le sommeil à outrance.

1 comment

  1. Oanh 3 janvier, 2015 at 10:27 Répondre

    Sympa votre article! Merci pour la découverte ! je vais définitivement tester ce resto!
    Juste un petit détail qui m’a fait rire c’est que vous dites que vous aimez manger vietnamien, et puis vous avez trouvé un chinois 😀
    Mais bon, c’est la faute de tous ces restaurants asiatiques qui ne se distinguent pas!!!!
    Encore merci 😉

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

Les Coudes sur La Table

  Quand on m’a dit d’aller aux Coudes sur la table pour la première fois, j’ai imaginé un lieu où des routiers crient « on a faim, ...
error: Boudu-Protection !