Roulez Papilles !

2

BPHRoulezPapilles

Tu sais ce que ça veut dire « faire rouler ses papilles » ?
Nous non plus, avant de découvrir ce restaurant, on ne savait pas vraiment.
Quelle drôle d’idée d’appeler un restaurant comme cela, ils avaient bu ou quoi ?
Depuis quand ça roule, des papilles ?
Puis nous avons goûté les plats, et nous avons compris.

Soyons clairs : nos papilles n’ont pas roulé lorsqu’elles ont lu la carte. Beaucoup de légumes et de viandes cuisinés avec audace. Comment ça, des légumes ? Mais ça va pas la tête ? Elles sont où les pâtes au beurre,
il est où le fromage 100% matières grasses ? Vous voulez notre mort ou quoi ? Nous avons donc commandé un plat chacun,  en ayant l’impression de plonger la tête la première dans une piscine d’eau glacée pleine de crocodiles morts de faim (ne surtout pas céder à l’exagération).

Nos assiettes sont arrivées, magnifiquement présentées. Et dès la première bouchée,
stupeurs et tremblements (petite cassedédi à Amélie Nothomb, si un jour tu passes par-là, appelle-nous y a apéro):
ces plats avaient un goût de bonheur, un goût de
« ouais j’te cuisine des plats sains mais tu vas tellement aimer ça que tu ne voudras plus jamais nous quitter ».

Roulez Papilles, ils sont de notre génération,
ce sont des jeunes plein d’idées fantastiques, d’audace et de talent.
C’est peut-être pour ça qu’ils arrivent à nous faire apprécier des saveurs que nous n’aurions jamais
soupçonné adorer un jour. En effet, on ne veut plus les quitter. On les a même supplié de participer
à notre deuxième Boudu Box. On y est retourné plusieurs fois déjà.
Parce que manger sain et se régaler, on ne pensait pas que c’était compatible.
Sauf qu’avant, on ne savait pas vraiment ce que ça voulait dire, « faire rouler ses papilles ».

Petite précision qui fait qu’ils sont encore plus géniaux que ce que tu pourrais penser :
ils te livrent chez toi, et à vélo si tu habites en centre-ville.
Oui, ce sont des gars comme ça qui nous font croire profondément que la jeunesse a un putain de bel avenir.

Où le trouver

24, rue Matabiau (à côté de la place Jeanne d’Arc)
09 86 24 79 23
Google Maps

€€

Boudu-auteur

Thibaud

Thibaud

Consultant alternant de master qui aime entreprendre entre un film et la création d'un site internet.

2 comments

  1. Avatar
    Jesus 15 février, 2016 at 00:45 Répondre

    Qu’ils sont bons ces moelleux surprenant le mélange chocolat lait + beurre sale mais j’adore ! même maman, un peu a cheval sur le beurre et le sucre a adoré ! c’est pour dire

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

L’Anartiste

Avec un nom comme ça, ce nouveau lieu de vie toulousain ne pouvait que nous plaire. Petit tour dans le Larousse pour le kiff’ : ...
error: Boudu-Protection !