Une pyramide solaire verra le jour à Toulouse en 2022

0

Après l’annonce de la construction d’un gratte-ciel végétal à Toulouse, l’Occitanie Tower,
Jean-Luc Moudenc n’en finit plus de nous surprendre. En 2022, une pyramide faite de panneau solaire et haute de 90 mètres sera construite près de l’Espace Bazacle. Puisqu’il est légitime de se demander pourquoi la quatrième ville de France se prend subitement à la folie des grandeurs, nous avons voulu apporter quelques éléments de réponse.

Une transition écologique nécessaire

Les toulousains en ont marre de donner trois quart de leur salaire à EDF (hashtag true story). Et Jean-Luc Moudenc l’a compris. La Pyramide Tower et ses panneaux solaires permettront d’alimenter en électricité toute la ville de Toulouse gratuitement, et aussi Fronton parce que quand même, ils font du bon vin. En échange, la ville de Fronton offrira un tonneau de rouge à chaque toulousain lors de son anniversaire. Fairplay. 

Pour que Toulouse puisse faire face à la concurrence 

Depuis que la ville rose a été désignée capitale mondiale de l’Occitanie, la ville de Montpellier a souhaité réagir. En investissant massivement dans son pôle médecine, Montpellier souhaite devenir une référence dans la médecine du futur. La Pyramide Tower semble être une réponse pertinente à cette louable mais vaine tentative de s’affirmer face à la capitale toulousaine. Jean-Luc Moudenc a par ailleurs très justement remarqué :  « Cela permettra aux montpelliérains de soigner efficacement leur dépression », en ajoutant quand même « que le meilleure moyen restait de venir vivre à Toulouse ».

Quant aux bordelais, ils pourront toujours boire du vin pour oublier qu’ils ne sont pas toulousains.

Un projet pharaonique

Les accusations de plagiat de la communauté égyptienne quant à la forme de la structure ont finalement porté leur fruit. Afin d’honorer comme il se doit la mémoire des leurs ancêtres, il sera possible d’apercevoir un pharaon au coeur de la pyramide. Mais deux communautés, l’Occitanie à Toulouse et Toulouse en Occitanie, ont fermement contesté l’absence d’identité toulousaine. C’est pourquoi le pharaon sera une réplique exacte du corps de Pascal Dupraz et orné d’une croix occitane.

La Pyramide Tower semble donc réellement convenir à tout le monde. Enfin, l’investissement de 500 millions d’euros pour sa construction, au frais du contribuable, justifie cette appellation de projet « pharaonique ».

Du changement dans la vie des toulousains 

Une enquête a révélé que les plus grandes peurs des toulousains ne concernaient ni le chômage ni la précarité, mais la peur de tomber de l’oubli ou comme le précise Grégoire, étudiant de 19 ans et demi, « de plus trop savoir quoi faire le dimanche ». Il était donc urgent de donner du renouveau à la vie des toulousains.

Après les Ramblas comme à Barcelone, le Mama Shelter comme dans les grandes villes, l’Occitanie Tower comme à New-York, et le jardin japonais comme au Japon, la Pyramide Tower comme en Égypte permettra de faire voyager à nouveau les habitants, et de faire face à ce sentiment d’étouffement que peut procurer une ville de taille moyenne.

Un bon nombre d’activités seront également proposées : la possibilité de faire de la luge depuis le sommet (uniquement les jours de neige), des diners-spectacles en compagnie des Francs Maçons de Toulouse, et la mise à disposition pour le TFC d’un terrain de foot pour s’entraîner à marquer des buts.

Vous le voyez-bien : pour toutes ces raison, cette pyramide tombe fishtrement bien.

Crédit Photo : Fred Schieber et 20 minutes

Boudu-writer

Thibaud

Thibaud

Jeune responsable commercial qui aime entreprendre entre un film et la création d'un site internet.

Pas de commentaire

Ça pourrait te plaire !