Auto Interview : Boudu Toulouse is back !

0

Boudu Toulouse : Une autointerview, vous êtes sérieux ? Ce n’est pas un peu centré sur vous-même ce truc ?
Boudu Toulouse : Si, mais nous étions tristes. Personne n’a jamais voulu nous interviewer.
Alors on a pris le taureau par les cornes (c’est une image, sois pas bête) en décidant de nous interviewer nous-mêmes, afin de te présenter
notre nouvelle formule. Parce que nos mamans ont toujours dit « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ».
Et comme elles ont élevé des génies, elles ont forcément raison.

Si personne ne vous a jamais posé de questions, c’est peut-être que tout le monde s’en fout non ?
Vous y avez pensé à ça, les “génies” ?
Certainement, mais peut-être que parmi nos abonnés, il y a une personne qui n’a jamais osé et qui rêve de nous interviewer en secret.
On veut vraiment réaliser son rêve. On fait ça pour elle.

Bon, d’accord, si vous insistez. Qu’est-ce que c’est, votre nouvelle formule ?
C’est tout pareil, mais en différent ! Nous avons eu besoin de faire une (très) longue pause pour savoir ce que nous voulions vraiment.
Après deux ans et demi à nous consacrer à ce blog, on a eu deux possibilités :

 – essayer d’en vivre véritablement afin de se sortir un salaire décent chacun
– garder ce blog comme une passion, une activité non lucrative, quelque chose qui nous éclate

Les derniers mois, jusqu’à juin dernier, on envisageait plutôt la première option.
Mais cela nous demandait beaucoup, beaucoup, beaucoup d’énergie et surtout, nous avions l’impression que chercher à gagner de
l’argent impérativement nous faisait perdre notre âme et notre spontanéité. Et ça, parole de Boudu, il en était hors de question !

Alors nous nous sommes tous les trois recentrés sur nos envies respectives, sur nos métiers ou nos études à côté, et aussi sur les
vacances parce que c’est cool les vacances. Et un peu comme la Team Rocket, nous sommes de retour pour vous jouer un mauvais tour.

La référence à Pokemon, vous vous foutez de nos gueules ?
Pokemon Go a fait fureur en juillet, on veut parler aux jeunes pour qu’ils nous comprennent.

Cool. Vous allez continuer à parler des restaurants à Toulouse ?
Mais c’est quoi cette question ? Tu connais nos estomacs ?! Bien sûr que oui, manger c’est la vie.

Alors OUI, il y aura toujours des restaurants et des bars, environ un ou deux par mois. Et comme avant, il s’agira de restaurants
que nous aurons testés en mode « ninja », en nous présentant au restaurateur UNIQUEMENT après avoir payé l’addition.
Si par malheur le restaurateur nous a grillé avant, tu seras informé dans l’article et nous tâcherons à chaque fois d’envoyer
un autre ninja pour avoir un avis objectif et être sûr de ce que l’on te propose.

Nous te précisons ici que les restaurants que nous évoquons n’engagent que l’avis de nos palais respectifs.
Nous ne sommes pas le Gault & Millau ou le Guide Michelin, sinon, on ne s’appellerait pas Boudu Toulouse, sois pas idiot.

Vivre le blog de l’intérieur, ça veut dire quoi ?
Grâce à Boudu (et donc grâce à toi, abonné qui nous lit), nous sommes régulièrement invités à des évènements,
des inaugurations, et plein d’autres trucs trop cool à Toulouse ou ailleurs.
Nous avons décidé d’être ENTIEREMENT transparents avec toi et de te faire vivre ces invitations de l’intérieur :

 – ceux qui nous suivent sur Instagram verront systématiquement apparaître le hashtag #bouduinvit
quand la photo sera en lien avec une invitation
– nous rédigerons souvent des articles sur le blog qui racontent ces évènements pour que tu puisses un peu
découvrir l’envers du décor ainsi que nos avis sur ce que l’on teste

Et Boudu Freestyle, vous m’expliquez ? Vous vous êtes mis au ski ?
Oui.

Vraiment ?
Non.

Vous êtes sérieux avec vos réponses moisies ?
On fait ce qu’on veut c’est notre blog.

Allez, salut.
Non reviens ! On te taquine petit coquinou.
Cette rubrique, c’est pour ne pas s’imposer de limites.
Si nous voulons te parler d’un truc qui, selon nous, est susceptible de t’intéresser, on veut pouvoir le faire.
Même si ce n’est pas en lien avec le fait de manger ou de boire.

Sous forme de vidéos, d’articles, d’infographies, ou de figurines en papier mâché, on veut retrouver cet esprit blog
et cette liberté que nous avions au début. En bref, parler de ce que l’on veut, quand on veut, si on veut.

Une expo à Toulouse, un projet toulousain qui nous enchante, un avis sur un sujet en particulier, une destination à te conseiller :
dans cette rubrique, ça sera un joyeux bordel.

Vous avez touché beaucoup d’argent avec Boudu Toulouse jusqu’ici ?
Non, aucun de nous trois n’a jamais touché un seul centime de ce que Boudu a rapporté.
Nous avons toujours payé les restaurants dont nous te parlions nous-mêmes.
Les invitations, c’est un peu des avantages en nature tu vois le truc ?

Par contre, les Boudu Box et le peu de partenariats que nous avons accepté (environ 5) nous ont permis d’avoir une mini trésorerie
qui nous a permis d’investir pour :

– un appareil photo super cool
– un bureau assez grand pour pouvoir accueillir les deux stagiaires que nous avons eu jusqu’ici
– une agrafeuse de compétition dont nous sommes vraiment fiers

Sans te dire de conneries, en deux ans et demi, nous avons touché environ 2500 euros. En tout.
Nous n’avons jamais voulu intégrer la publicité au blog, et nous avons refusé tous les partenariats
qui ne nous correspondaient pas (c’est pour cela que nous n’en avons eu que très peu).

Désormais, vous refuserez tous les partenariats ?
Non, pas forcément. On garde le même fonctionnement à ce niveau-là : si ça nous tente, que le projet nous ressemble,
que nous restons entièrement libres et que c’est susceptible de te plaire, on acceptera peut-être.
Cela fait beaucoup de conditions, donc il n’y en aura toujours que très peu. Et tu seras systématiquement informé.

Vous êtes heureux ?
Very heureux.

Boudu-auteur

Sophie

Sophie

Co-fondatrice de Boudu Toulouse & chroniqueuse art de vivre pour L'Opinion Indépendante. Aime les mots, les gens, le café et la Burrata.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !

error: Boudu-Protection !