Road-trip #OnAttendQueToi dans le Gers : vignobles et table d’exception

2
Où dormir dans le Gers en Occitanie ?

La deuxième partie de notre road-trip #OnAttendQueToi sur les routes d’Occitanie

Mon histoire d’amour avec le Gers a commencé dès ma plus tendre enfance (oula, tu la sens, la poésie dans cette phrase ?). Petite, l’été, j’allais souvent me baigner au lac de l’Isle-Jourdain. Puis, plus tard, au collège et au lycée, ils et elles étaient nombreux autour de moi, à revendiquer leurs origines gersoises. Le Gers, c’était aussi la route des vacances à l’océan. Cette route magnifique que tu prends pour éviter l’autoroute. Et évidemment, la route des férias. Forcément.

Alors quand ce deuxième jour de road-trip #OnAttendQueToi en Occitanie nous a mené en direction du Gers, je n’étais que joie. Après avoir posé nos valises au gite Hameau de Lalanne (que l’on remercie d’ailleurs pour ce superbe accueil), nous avons pris la route de l’auberge Le Florida, à Castera-Verduzan.

Le Florida à Castéra-Verduzan : table et chambre d’hôtes d’exception

Vignoble et découverte en OccitanieC’était un soir chaud de juillet, alors forcément, nous nous sommes installés sur l’adorable terrasse ombragée. L’accueil, déjà, fut magnifiquement soigné. L’ambiance qui règne ici va bien avec l’accueil, d’ailleurs : de l’élégance, du raffinement.

Une ambiance portée par Baptiste, le propriétaire, dont j’ai de suite aimé la discrétion, l’humour, la classe. 

Nous avons pris le menu surprise qui, comme son nom l’indique assez bien, ne te laisse pas le choix des plats. Il s’agit de se laisser porter. Et parfois, comme cette fois, c’est fantastique de se laisser porter. Ce menu en six temps est un superbe voyage gustatif. Le chef est passé par de nombreux étoilés, et ça se sent : l’établissement a un Bib Gourmand Michelin, d’ailleurs. Tu vois le tableau. Enfin, tu vois le resto.

J’ai tout aimé : la justesse des cuissons, la présentation des plats, les associations parfois osées. Le poulpe fumé et sa salade de haricots verts au pesto, le tartare de thon qui se marie aussi bien à la fraise, l’excellent foie gras

Après le repas, nous avons pu visiter la partie chambre d’hôtes. Je suis tombée en amour devant la décoration, qui a réussi le pari de respecter l’esprit du lieu, une immense bâtisse en pierre blanche pleine de cachet, tout en y mêlant des meubles vintage et de la modernité. Et la chambre n°20, on en parle ? Avec son jacuzzi sur sa terrasse privée, sa douche à l’italienne, son velux au-dessus du lit pour avoir la tête dans les étoiles…
J’ai tellement adoré que, un mois plus tard, j’y suis retournée. Et je te parlerai très bientôt de cette escapade, d’ailleurs.

Le Domaine Grand Comté : une histoire de famille, de vignes et de méhari

Où partir en Occitanie ?Le lendemain, le soleil était encore de la partie. Bah oui, Occitanie rime avec « beau temps de la partie », tu ne savais pas ? Un café avalé, nous partions en direction du Domaine Grand Comté, toujours dans le Gers. Dans le village de Roquelaure, pour être précis.

Là, au coeur de ce domaine de 15 hectares, nous attendait une Méhari verte. Et surtout Aurélie Baylac, qui travaille ici avec son père, Michel, dans ce domaine appartenant à la famille depuis 1860. Nous avons traversé les vignes ensemble, dans cette méhari, sous le soleil d’Occitanie. Elle nous a raconté les vins, les flocs, les armagnacs qu’ils produisent ici, en agriculture raisonnée. Pour lesquels ils ont d’ailleurs été récompensé de nombreuses fois.

D’ailleurs, toi aussi, tu peux aller visiter le domaine et déguster leurs produits tous les jours de 9h à 19h.

La suite de notre road-trip #OnAttendQueToi Vignobles et Découvertes sur les routes d’Occitanie

T’as encore faim d’Occitanie ? Ça tombe bien !
Voici notre premier article au coeur des vignobles de cette région magnifique, dans le cadre du road-trip #OnAttendQueToi.

Cet article a été rédigé – avec amour – dans le cadre d’un partenariat avec le Comité Régional de Tourisme d’Occitanie, que l’on remercie mille fois pour la confiance et pour ces deux jours superbes au coeur de cette région qu’on aime tant. Si tu veux savoir comment nous choisissons nos partenariats, c’est par ici !

Boudu-auteur

Sophie Franco

Sophie Franco

Co-fondatrice de Boudu Toulouse & chroniqueuse art de vivre pour L'Opinion Indépendante. Aime les mots, les gens, le café et la Burrata.

2 comments

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

error: Boudu-Protection !