Ton boudu stage

0

Un matin tu te lèves et tu dis :
« Et merde, j’ai toujours pas de stage, c’est dans une semaine. ».
Si tu connais ça trop souvent  et que t’en as marre, ce Boudu Con est fait pour toi.

. « Ton stage tu choisiras »

Selon une étude, 99,99999% des boudu-étudiants disent « faut que j’en trouve un, on s’en fout de ce que c’est ! ».
Nous, on voudrait que tu fasses parti des 0,00001%, qui ne disent rien du tout, et qui choisissent ce qu’ils feront.

Un stage, ça doit pas être un Master Garderie option machine à café, si t’aimes pas là où tu vas, tu te feras chier ! Et si t’as pas compris,
à Boudu-Toulouse, on fait TOUT pour que t’arrêtes de te faire chier. On te dit même où aller  matin/midi/aprèm/soir/nuit.

Alors prend ton ordi, un papier et un crayon, et fais ton Boudu Shopping.
Tu regardes les entreprises, ce qu’elles font, si ça te plait, si c’est utile, si c’est cool ou pas, et tu notes celles qui t’intéressent.
T’as déjà fait 54% du travail. Avantages ?
Gain de temps – pas besoin d’appeler les 150 numéros que t’a donné ta prof.
Gain d’argent – pas besoin d’aller voir les 150 boîtes, t’as moins de frais de transports.

T’as donc une liste de 6 ou 7 boîtes, easy money ! Tu fais une lettre de motivation type (mais personnelle !) et tu l’adaptes selon l’entreprise. Si tu vois que la première a un site internet tout vert avec José Bové en fond, nous te conseillons vivement de parler de ton « souci profond de l’environnement », et d’éviter de dire que ta deuxième passion est le 280 sauce au poivre de McDonald’s.

T’as compris, toutes ont des valeurs, à toi d’adapter tes mots…et la date/le nom de la boîte/l’adresse/le nom du directeur etc. Oui, évite ces erreurs à la con qui pourraient ruiner toutes tes chances de trouver un stage, et te rendre furieux contre nous car « vos conseils, ils sont bidons ! ».

« A l’avance tu t’y prendras »

L’expérience le prouve, si tu commences les recherches une semaine avant, tu risques de te prendre une veste. Ce serait con d’arrêter tes études pour ça ! Alors 3 mois à l’avance, t’as le temps et de la place. Et si les 6 ou 7 boîtes que t’as choisi ne te prennent pas c’est que t’es mauvais, alors t’auras toujours le temps d’en trouver une moins cool, mais prête à accepter de te supporter pendant 2 mois.

En tant que gros procrastineurs, l’Equipe de Boudu Toulouse recommande de suivre ce conseil à la lettre !
Pour les incultes, le procrastinateur est celui qui remet toujours tout au lendemain.
Nous, on repousse tout à après demain, c’est la Boudu Crastination.

« A l’étranger tu partiras »

« Toulouse c’est trop petit, avec tous ces étudiants, j’en trouverai jamais ! »

Petit con ! On trouve toujours tout à Toulouse.
Mais comme à Boudu Toulouse, on accepte toutes les remarques, on a aussi des solutions pour toi.
Il faut pas se leurrer, Toulouse a beau être la plus belle ville du monde/planète/galaxie, on trouve quand même de bonnes choses
ailleurs. Et ailleurs, c’est en Espagne, Angleterre, Canada, Chine, Russie, et même au Botswana.
En plus d’être loin de ton père, ta mère, ton chien, ta copine, et tes potes, tu rencontres pleins de gens super cool !
Et tu sais quoi ? Ca élargit carrément ton champ de recherches, et donc, tes chances d’avoir un stage.
En plus, tu rentres de là, t’es bilingue, et t’as un CV béton. Tu pourras te targuer de connaître de nouvelles méthodes de travail,
et les importer à Toulouse pour qu’on devienne la 1ère ville du monde.

Boudu scoop : Depuis la création de Boudu Toulouse, Toulouse est devenu la 2e ville la plus touristique du monde.

Bref, te cantonne pas à notre ville rose, tu peux sauver ta peau ailleurs, même en France d’ailleurs.

« De la motivation tu mettras »

Vois ton stage comme une expérience cool. Finis les cours, les profs, les devoirs, les épreuves de 4 heures qui te cassent les poignets et
le cul
, là, t’es dans le monde professionnel, c’est fini les couches ! Si tu montres que t’es motivé, ça se verra, on te prendra, tu kifferas.
Et nous, c’est tout ce qu’on veut.

Oublie pas que c’est une sacré porte de sortie pour ces foutus études ! Pardon. Sacré porte d’entrée dans la vie active. Là-bas, tu te fais des contacts, et dans 30% des cas, t’es embauché à la sortie. (chiffres tirés de la Boudu Statistique Company). Et si t’es pas embauché par ladite entreprise, ils peuvent toujours te recommander ou te faire connaître les bonnes personnes. C’est-à-dire nous.

Boudu-auteur

Thibaud

Thibaud

Consultant alternant de master qui aime entreprendre entre un film et la création d'un site internet.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !

error: Boudu-Protection !