3 choses que vous ne saviez pas sur la Violette de Toulouse (pour briller en soirée)

0
Violette de Toulouse

Ce week-end du 1 & 2 février 2020, la ville de Toulouse fête la Violette sur la place du Capitole ! Un marché pour acheter du parfum, des bougies, des cosmétiques… Et plein d’autres animations.

Pour nous, c’était l’occasion de te parler d’elle. Parce qu’avoue : à partir dire “c’est un des symboles de la ville rose“, tu ne sais pas grand chose sur cette fleur emblématique ? Allez, on va réparer ça. Et te permettre de briller (enfin) en soirée !

1. La Violette de Toulouse ne vient pas de Toulouse

Oui, on casse le mythe direct. La violette est originaire de la ville de Parme, en Italie. Selon la légende, sous Napoléon 3, un soldat ramena une violette à sa bien-aimée qui vivait à Saint-Jory. Rapidement, pour compenser l’absence de récoltes pendant la période hivernale, il fût décider de cultiver cette fleur d’hiver.
Oui, on a volé une fleur aux Italiens. Et on va sûrement créer une polémique énorme au sein de la Fifa, on s’en excuse d’avance d’ailleurs. Mais à Boudu, on pense que c’est la raison pour laquelle que Materrazzi a mis un coup de boule à Zidane… Ah, la jalousie. 

2. La Violette a des vertus anti-inflammatoires

Tu fais partie de ces gens qui, au moindre rhume, sortent leur panoplie de remèdes ultra-naturels ? Énorme grog au miel, infusions en tout genre, huiles essentielles… Tu seras ravi·e d’apprendre que la violette a des vertus anti-inflammatoires. En infusion, par exemple, c’est PAR-FAIT quand tu commences à avoir mal à la gorge. Parfait, et local.

3. Auparavant, 600 familles à Toulouse vivaient grâce à la culture de la Violette

Oui, de 1850 à 1950, 600 familles produisaient de la Violette en région toulousaine. Puis la concurrence et un gros épisode de gel en 1956 (entre autres) font que la culture va progressivement cesser… Aujourd’hui, seulement quelques producteurs tentent de maintenir cette tradition, portés notamment par la famille Vié, qui se cache derrière la Maison de la Violette ! D’ailleurs, tu peux visiter la serre familiale à Lalande !

Merci à Mélanie et Hélène de la Maison de la Violette pour le récit de ces anecdotes !
Allez les voir à la boutique-péniche amarrée sur le Canal du Midi (ça sent tellement bon).

D’autres anecdotes sur l’histoire de Toulouse ? C’est par ici !

Boudu-auteur

Sophie Franco

Sophie Franco

Fondatrice de Boudu Toulouse. Aime les mots, les gens, les restos, le café et la Burrata.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !

Meilleurs croissant Toulouse

Les meilleurs croissants de Toulouse

Ok, tu vas peut-être râler. L’utilisation du mot « meilleur » manque peut-être un peu d’objectivité. Mais quand-même. Les croissants de la boulangerie Cyprien à Toulouse (quartier ...
error: Boudu-Protection !