Gaillac – Puycelsi

2

Quand je te dis “Gaillac”, tu me réponds quoi ?
Vin ? J’le savais, t’es un alcoolique. Trêve de plaisanterie (qu’est-ce qu’on se marre ici dis donc !). Moi aussi, t’inquiète, j’aurais répondu ça. Mais ça, c’était avant.

Tu savais que derrière le célèbre vin de Gaillac se cachait un village magnifique ? Parce que moi non. Ma mère avait sûrement du me le dire pendant mon adolescence, mais je devais être trop occupée sur MSN à discuter avec mes copines avec qui j’avais déjà passé la journée.
En réalité, nous partions en direction de Puycelsi. Quand tout à coup, sur notre route, se dressa un pont magnifique, une rivière en dessous (oui, tu seras ravi d’apprendre grâce à Boudu que souvent, il se cache de l’eau sous les ponts), et des bâtisses en briques, irrégulières, somptueuses, pleines de charme. C’est le souffle coupé par tant de beauté (et allez, elle se met à parler en alexandrin maintenant) que nous nous sommes arrêtés. “Tiens, ça ressemble à ça, Gaillac ?”.

Nous avons mangé dans une petite épicerie-restaurant située juste à l’entrée du pont, en face de l’église, où un adorable monsieur nous a servi une planche de fromages et de charcuterie délicieuse. Un peu populaire, cet endroit vaut le détour tout d’abord parce qu’il permet d’avoir une vue magnifique, mais surtout parce qu’il est fréquenté par des locaux qui seront ravis de te raconter un peu de leur village. Nous avons passé deux heures à discuter autour d’une table avec deux habitants, qui nous ont appris, entre autres, qu’entre le monastère et le couvent (situés respectivement rive droite et rive gauche) se cachait à l’époque un tunnel qui passait sous la rivière, et qu’ainsi, les moines pouvaient aller retrouver les bonnes sœurs en cachette. Sympa l’anecdote non ? Ceci dit, l’histoire ne raconte pas pourquoi ils se retrouvaient. Après une balade dans les rues très médiévales du village, nous avons repris la route en direction de Puycelsi.

Et là, encore une fois, notre route a rencontré un village classé, qui n’était pas prévu au programme : Castelnau de Montmiral. Quelle jolie surprise. La place principale est entourée d’arcades, et c’est un délice de venir prendre le café ici. Les ruelles qui entourent la petite place valent le détour : des maisons anciennes, des pierres, des pavés, et des fleurs partout. Cette cité médiévale est un petit trésor chargé d’histoire. Et en plus il y a des chats partout (je sais pas trop pourquoi j’ai dit ça, peut-être que si t’aimes les chats t’auras envie d’y aller hasthag argument en béton).

Je sais que tu te poses cette question : ont-ils finalement réussi à atteindre Puycelsi où ont-ils continué à s’arrêter dans tous les villages situés sur leur route ? Non, non, don’t worry baby, nous sommes arrivés à destination, et je tenais à te préciser que les routes autour de Gaillac sont tout simplement délicieuses. Puycelsi fût la cerise sur le gâteau de notre escapade bucolique. J’ai adoré la petite librairie dans laquelle tu peux chiner des livres anciens pour trois fois rien, et le verre de fin de journée dans ce petit bar restaurant et sa terrasse qui surplombe la vallée. En revenant à ta voiture après t’être baladé, tu croiseras la route d’une épicerie qui vend des petits gâteaux faits maison et tu en achèteras quelques uns pour que tes papilles puissent te dire : “meeeeerci”.

En exclu rien que pour toiiiii : ici, tu trouveras l’itinéraire Toulouse – Gaillac – Castelnau Montmiral – Puycelsi.

Boudu-auteur

Sophie

Sophie

Co-fondatrice de Boudu Toulouse & chroniqueuse art de vivre pour L'Opinion Indépendante. Aime les mots, les gens, le café et la Burrata.

2 comments

  1. Avatar
    Manon B. 28 septembre, 2016 at 20:03 Répondre

    Sur la route, Lisle-sur-tarn, petit village (pour le coup, Gaillac est une petite ville non mais ! …) charmant. Sur la place aux arcades, place principale, trois petits cafés ou l’on peut prendre le soleil. On y trouve aussi une adorable boutique garnie par les artisans locaux “ESPOLITAQUO” ! J’adore y aller pour les cadeaux de noël et je fais l’aller retour en train depuis Toulouse. C’est vraiment mon moment plaisir à moi. Tout y est fait main et on y trouve de beaux cadeaux originaux (tableaux abstraits, bijoux pastel, jouets en bois, etc…) et tout ça pour des prix très accessibles (on est loin des prix pratiqués à Toulouse dans ce genre de boutique).

    Merci pour ce blog très chouette !

    Manon

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

error: Boudu-Protection !