Peter Saul : quand la Joconde vomit des spaghettis aux Abattoirs

0

Il s’agit là d’un petit évènement dans le monde de l’art en France. Peter Saul est en effet l’un des derniers contemporains du Pop art, mouvement artistique résolument coloré qui émerge au Royaume-Uni au milieu des années 50. Jusqu’en janvier 2020, le musée des Abattoirs lui dédie une retrospective inédite en France, où l’on pourra découvrir l’univers définitivement décalé du peintre qui ne s’est jamais proclamé, d’ailleurs, de ce courant artistique. Pourtant, il en a tout les codes. Les couleurs qui flashent, les codes de la culture populaire de masse, un esprit définitivement kitsch… Au fil de l’exposition, on pourra saluer les portraits de quelques présidents américains, parmi lesquels Georges Bush, Bill Clinton, et quelques mèches de Donald Trump. Parmi ses tableaux les plus célèbres, une Mona Lisa déformée vomissant un plat de spaghettis suscite la curiosité. Léonard de Vinci n’est pas le seul artiste dont les tableaux ont été joyeusement transformés par Peter Saul. On reconnaîtra aussi Manet, David… La société de consommation l’inspire aussi, tout comme les comics dont on retrouve l’univers dans de nombreux tableaux. Cette exposition, nommée « Peter Saul : Pop, Funk, Bad Painting and More » a obtenu le label « Exposition d’intérêt national », attribué par le Ministère de la Culture. Elle traversera ensuite l’Atlantique pour être présentée à New York. Pour économiser un billet d’avion vers la ville qui ne dort jamais, c’est donc au Musée des Abattoirs à Toulouse, jusqu’au 26 janvier. 

Du 20 septembre au 26 janvier 2020


SF

About author

Sophie Franco

Fondatrice de Boudu Toulouse. Aime les mots, les gens, les restos, le café et la Burrata.

No comments

Ça pourrait te plaire !

Officina Gusto

Parce que Dalida nous chantait Gigi l’Amoroso, le croqueur d’amour, dans un p’tit village près de Napoli lalalala, et que pour nous, l’Italie c’est la pizza, ...
error: Boudu-Protection !