Pourquoi Toulouse doit aller à Cahors

2

Il y a encore quelques semaines de ça, tu nous aurais dit « Va à Cahors, c’est super chouette », nous t’aurions blacklisté de notre liste d’amis et nous aurions porté plainte contre toi pour l’utilisation de l’expression « super chouette ».

Mais nos parents nous ont toujours dit qu’il n’y a « que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ». Et en plus d’avoir mis au monde des enfants fantastiques (nous, ndlr), nos parents ont souvent raison.

Il aura donc fallu un voyage de presse à Cahors à l’occasion du Festival Lot Of Saveurs pour que nous changions d’avis, et que nous nous rendions compte que Cahors est aussi sexy que les melons du Querçy. (Ceux qui ont des choses à redire sur cette phrase sont ceux qui n’ont jamais gouté les melons du Quercy)

1. Cahors et ses habitants

On appelle les habitants de Cahors les cadurciens et nous en sommes désolés pour eux. Néanmoins, malgré cela, ils parviennent à être formidablement accueillants. Cela a commencé par Nanou, de la bien-nommée chambre d’hôtes Chez Nanou, qui a fait briller ce séjour par son sourire, sa bonne humeur communicative et sa spontanéité. Puis cela a continué avec Céline, Virginie et Anna qui travaillent pour la ville et le département, et qui sont visiblement nées avec l’option joie de vivre incluse. Puis par le Maire accessible et cool qui a pris le temps de saluer les 2200 personnes lors de la Grande Tablée du samedi soir. Et par Joël, ancien chef cuisinier que j’ai presque eu envie d’adopter comme « troisième grand-père » tellement sa bonté rayonne dès qu’il arrive quelque part.

Bref, les habitants de Cahors valent à eux-seuls le détour. Ils sont fiers de leurs villes, mais pas fiers en mode « ne venez pas, c’est chez nous ». Non. Ils sont fiers de partager leurs produits du terroir, leurs adresses et leur bonne humeur.

2. Cahors et ses Jardins Secrets

La jolie ville de Cahors n’a pas vraiment de parc public, donc elle a trouvé la parade : les jardins secrets. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller les visiter lors de ce séjour, mais j’en ai aperçu quelques-uns. Et ils sont tellement mignons que j’ai eu envie de me rouler nue dans l’herbe avec une pâquerette entre les dents. Bien évidemment, je préfère préciser que la ville de Cahors n’accepte à priori pas les naturistes dans ses jardins secrets, donc on évitera de mettre en application mes idées de fille qui regrette de ne pas avoir vécu dans les années 70. Je vais donc retourner à Cahors pour ses jardins secrets, et promis, je serai habillée.

3. Cahors et le Lot

Le premier soir du Festival, on a eu la chance de faire une croisière gourmande sur le Lot. Avec, en arrière plan, un petit coucher de soleil sur la ville. Grand moment. Cette croisière offre un magnifique point de vue sur Cahors, sur son somptueux Pont Valentré et m’a donné envie de devenir peintre pour pouvoir rendre hommage à la beauté de ce paysage. Malheureusement, je n’avais pas mes pinceaux sur moi flute alors, je me suis donc contentée de prendre quelques photos et de méditer sur la vie, le bonheur, en dégustant un verre de vin. L’abus d’alcool est toutefois dangereux pour la santé, à consommer avec modération ET sur un bateau face à Cahors. Et en mangeant du jambon, c’est pas mal aussi.

4. Cahors et ses produits du terroir

Cela devrait presque être la première raison de venir : MANGER. Cahors a des produits excellents, et si tu aimes manger, tu peux partir du principe que tu aimes Cahors. Les noix, le magret, le foie gras, les melons du Quercy sexy, le vin, le jambon, et on en passe : les produits de la région sont excellents. Je retiens la phrase de Virginie, qui m’a fait mourir de rire « en vivant à Cahors, j’ai pris 20 kilos d’art de vivre ». Cette phrase est tellement belle qu’elle devrait la déposer. Parce que c’est la vie, l’art de vivre. 

5. Cahors et le Festival Lot Of Saveurs

C’était bien sûr la raison principale de ma présence, et j’avais compris dès la conférence de presse que j’allais tomber amoureuse de Lot Of Saveurs. La nourriture est la reine de ce festival gastronomique, qui met superbement en avant les produits du terroir dont je te parlais plus haut. Ultra convivial, ultra familial, c’est vraiment LE festival à faire lorsque l’on veut découvrir des nouveaux produits, apprendre à cuisiner autrement grâce aux nombreux ateliers proposés, passer des moments cool avec ses proches notamment lors de la Grande Tablée. Mon moment préféré restera la Déambulation Gourmande du dimanche soir : une promenade gustative hors-du-temps au bord du Lot, face au Pont Valentré, sous fond de jazz et de produits délicieux.

Les toulousains, Cahors est à moins d’une heure trente en voiture. Pour une escapade d’un weekend, c’est une destination parfaite (à laquelle nous n’avions jamais pensé auparavant). Le festival Lot Of Saveurs continue le jeudi soir dans les villages des environs, retrouvez le programme ici.

Pendant ce voyage de presse, j’ai découvert :

  • La Chambre d’Hôtes Chez Nanou : extrêmement bien placée en plein centre ville de Cahors, c’est une maison magnifique, qui allie le charme de l’ancien à une décoration parfaite. Nanou est une boule d’énergie, qui sait accueillir et qui te donne l’impression que c’est un peu ta maison.
  • La Villa Cahors Malbec : le Malbec, c’est le cépage officiel des vins de Cahors. Collé à l’Office de Tourisme, le Cahors Malbec Lounge propose des séances de dégustation qui te permettent d’en découvrir plus sur ce cépage souvent délaissé. Gustatif et instructif.
  • Château de Haute-Serre : c’est un endroit magnifique, un vignoble immense où l’on a envie de passer la journée. J’ai déjeuner ici le samedi midi, et j’ai vraiment été stupéfaite par ce repas délicieux de l’amuse-bouche au dessert.
  • Clos Triguedina : ne cherche pas si tu veux visiter un vignoble, c’est ici qu’il faut aller. Tenu depuis plusieurs générations par une famille de passionnés, ce vignoble est d’un des plus grands de la région, et proposent de nombreuses manières de découvrir ces vins. Certains de leurs vins figurent même parmi les meilleurs crus des Vins de Cahors.

Nous avons été invités par l’agence PGO et par la ville de Cahors, en compagnie notamment des journalistes du Gault & Millau, de la revue du Vin de France, de la Radio du Goût et des blogueurs de We Love New York, JD Road Trip et Evasions GourmandesNous sommes conscients de la chance que nous avons de vivre ce genre de moments, et j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article qui rend – je l’espère – hommage à l’accueil que nous avons reçu et à la qualité de l’organisation de ce weekend d’exception. Néanmoins, je tiens à préciser que PERSONNE ne nous a obligé à écrire cet article. Depuis bientôt 5 ans, nous sommes et resterons entièrement libres des contenus que nous produisons. Il nous est arrivé de nombreuses fois de ne pas écrire d’articles suite à des invitations, et quand nous en écrivons un, c’est uniquement parce que nous sommes conquis et que nous avons envie de vous le faire partager. Merci à vous, lecteurs et abonnés, de nous suivre et de nous lire depuis si longtemps maintenant. Merci à vous de nous permettre de vivre ce genre de moments. Nous ne gagnons pas d’argent avec Boudu Toulouse, mais nous gagnons une communauté en or et c’est le plus important.

Et bien évidemment, merci à Anne, Juliette, Virginie, Anna et Céline, parce que c’était parfait.

About author

Sophie

Sophie

Rédactrice et entrepreneuse en herbe qui pratique la lecture, le voyage et le sommeil à outrance.

2 comments

  1. PARRIEL Brigitte 22 juillet, 2018 at 13:55 Répondre

    Un grand merci pour ce bel hommage à cette authentique cité qui sait mettre en avant ses plus beaux atouts pour le plus grand plaisir de tous. Chacun peut y trouver son compte ; il suffit de chercher !!!!

  2. Toulousaintetedechien 24 juillet, 2018 at 16:36 Répondre

    Merci pour ce superbe article sur notre ville, les cadurciens sont très accueillants et nous adorons l’humour ! un peu moins le ton pince sans rire « Ultra » condescendant 😉 bisous

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

Le bruit qui court

Un restaurant exquis. Des plats raffinés et variés, mais c’est surtout pour son côté intimiste que l’on aime. Bien plus qu’une rumeur, Le bruit qui ...
error: Boudu-Protection !