Les Têtes d’Ail

2

BPHTetedailTu te souviens de ton premier rendez-vous avec Isabelle/José en 2006, complètement raté à cause de l’aïoli que tu as dégusté ? Rassure-toi, on ne veut pas te refaire vivre cet échec, c’est affaire classé. Par contre, là où on t’emmène, ça va te permettre de rattraper le coup. Allez, rappelle Isabelle/José, on t’offre une deuxième chance.

Qu’on se le dise, (parce qu’on se dit tout, toi et nous, nein ?), les fins de mois sont parfois difficiles.
Donc ça finit souvent en Macdo le mardi midi, comptant jusqu’à ton dernier penny pour prendre un supplément sauce barbecue. Tu nous diras merci quand tu verras que ce genre de situations est désormais terminée.
Et merci une deuxième fois quand tu verras qu’ici, tu peux manger sacrément bien sans vendre ton ordi,
ta play et la gourmette en or que l’on t’a offert à ta première communion.
Et merci une troisième fois aussi, juste parce qu’on a envie.
Direction Les Têtes d’Ail aujourd’hui : bonne haleine garantie poil aux radis !

Rentrer dans ce joli restaurant, c’est comme rentrer chez des copains. La déco tape entre le style industriel et l’ambiance potimarron (c’est un nouveau style décoratif trop cool que l’on vient d’inventer). Si tu ne vois pas trop,
va voir ça par toi même, c’est vraiment chouettos poil aux os.

Côté carte, exit le rumsteak-frites, et bonjour le canard rôti, la purée de choux-fleur et de betterave accompagné de son citron vert confit. Je te vois d’ici qui prend peur rien qu’à la lecture des mots choux-fleur et betterave. On te comprend, nous aussi au début on a convulsé. Mais dans la vie, faut avoir peur de rien.

Et dans l’art de te surprendre à chaque bouchée, c’est eux les chefs. Tous les produits sont ceux que tu pourrais avoir chez toi, (bon à part la soupe à la courge bleue de Hongrie, qui soit dit en passant n’est pas bleue, si jamais tu te posais la questionsait-on jamais). En revanche, la facilité n’est pas de mise ; ici, on cuisine les légumes sous toutes leurs formes et l’on goûte à des plats surprenants avec un goût de « jamais on s’en va».
Par exemple, le cabillaud option “cuisson parfaite” servi avec son risotto goût orgasme nous a tué.

Les Têtes d’Ail, c’est notre restaurant gastronomique à nous, où l’on redécouvre les goûts,
les couleurs, les cuissons, sans flamber notre porte-monnaie poil aux nez. Cet endroit est le lieu parfait pour déguster en simplicité des produits de qualité, c’est aussi l’occasion de passer un de ces moments délicieux
qui font que tes fins de mois sont beaucoup plus agréables. Et les patrons sont drôles, avenants, accueillants.
On pensait qu’ils allaient avoir des têtes d’ail, mais nous nous sommes trompés.
C’est toi la tête d’ail, donc faut que tu ailles tester.

Pour trouver cet endroit

6, Rue de la Fonderie, 31000 Toulouse
05 61 13 40 41
Google Maps
€€

Boudu-auteur

2 comments

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

Quelles sont les meilleures pizzerias de Toulouse ?

Notre Top 5 des Pizzas à Toulouse

Ce TOP 5 des pizzas à Toulouse est complètement subjectif.  Les goûts et les couleurs, c’est discutable, on te l’accorde. Mais nous espérons qu’ils t’éclaireront tel ...
error: Boudu-Protection !