Les choses à faire vendredi soir à Toulouse quand on n’aime pas la Saint-Valentin !

0

1. Aller manger dans un resto à Toulouse qui ne fait pas la Saint-Valentin

Sur Instagram comme dans la vraie vie, les menus “spécial Saint-Valentin” affluent de toute part. Mais quand t’es célibataire et/ou que tu as simplement envie de manger au restaurant ce soir-là sans vouloir la panoplie ambiance tamisée/coupe de champagne, comment tu fais ? Et bien tu vas dans les restaurants qui ont décidé de ne rien faire ce soir-là. Comme MIAM Chez Bastien par exemple. Lorsque j’ai demandé à Bastien son menu “spécial Saint-Valentin”, il a rigolé et a dit “le même que d’habitude“. Alors vendredi soir, chez Bastien ça sera comme d’habitude. Ce qui veut dire que ce sera super.

2. Faire vivre les épiceries du coin en organisant un apéro-repas local avec ses potes

Tout simplement. Du fromage, de la charcuterie, quelques tartinables du coin, quelques bouteilles de vin (ou du jus de pommes bio, c’est selon), et quatre ou cinq copains. Serait-ce la définition du bonheur ? Peut-être. À reproduire chaque jour de l’année quand c’est possible, ce qui veut dire que ça fonctionne aussi le vendredi 14 février 2020. Pour l’occasion, on en profite pour faire vivre nos épiceries préférées. Et si ces épiceries favorisent le local et le circuit-court, c’est encore mieux.

3. Se faire sa première séance de cinéma tout seul le soir de la Saint-Valentin

Souvent, dans mes conversations avec le reste du monde, j’me rends compte que le fait d’aller au cinéma tout seul est souvent considéré comme une épreuve. Un truc difficile, voire insurmontable. Je comprends, je pensais ça aussi. Et puis un jour je l’ai fait. Contre toute attente, je suis toujours en vie. En plus, j’ai passé un super moment. Alors c’est vrai, en sortant, je n’avais personne avec qui débattre du film. Mais sincèrement, c’est pas génial parfois, de ne pas débattre ? Allez, ce vendredi, on sort de sa zone de confort. En plus, à l’ABC à Toulouse ce soir-là, il y a Parasite de Bong Joon-Ho, qui a raflé de nombreux oscars. Sinon, t’as aussi l’American Cosmograph. Ou l’Utopia à Tournefeuille. Bref, le choix, quoi.

4.  Une petite soirée Netflix-comfort food

Un canapé, un plaid, ton animal de compagnie si tu en as un, ton ordinateur ou ta télé, et ta série préférée. Il n’y a pas grand chose de mieux que ce genre de soirées en février, si ? On oubliait quelque chose de super important : un plat qui fait du bien. Non, pas de la soupe. C’est vendredi, alors on ne compte pas les calories. Avant de t’installer sur ton sofa, file récupérer un des meilleurs burgers de Toulouse ou une pizza. Pour t’aider à choisir, notre top 5 des burgers c’est par ici, et notre top 5 des pizzas c’est par-là.

5. Dormir

Rentrer du boulot après une semaine où il y en a trop eu, de boulot, justement. Filer à la douche. Enfiler son pyjama le plus confortable. Se glisser dans son lit. Et dormir. De suite. Comme ça, tu seras une des seules personnes à te réveiller super en forme samedi matin après une nuit de douze heures.*

*Fonctionne uniquement si tu n’as pas d’enfants. Si tu as des enfants, eh bien… Désolée. On espère qu’ils ne s’appellent pas Valentin.

Boudu-auteur

Sophie Franco

Sophie Franco

Fondatrice de Boudu Toulouse. Aime les mots, les gens, les restos, le café et la Burrata.

Poste ici le premier commentaire

Ça pourrait te plaire !

error: Boudu-Protection !