Toulouse, en tête d’un classement d’Harvard

1
Image

Dans la nuit du 28 au 29 mars 2015, les étudiants de la prestigieuse université d’Harvard ont appelé la Boudu Team, complètement paniqués :

«- Bonjour, nous venons de réaliser une étude galactique et mondiale sur les villes étudiantes, et Toulouse se retrouve en première position ! Est-ce normal ? Que devons-nous faire ? Qu’en pensez-vous ? ».

Nous avons explosé de rires. Nous, on le savait déjà. Ahlala, comme ils peuvent être en retard sur leurs temps les américains parfois. Certes, à Harvard, ils ont la réputation d’être intelligents, mais nos trois cerveaux réunis, ça donne 160 de QI, alors faites pas trop les beaux.

Cependant, nous sommes des gens respectueux, et nous n’avons pas voulu les snober. Voici ce que nous leur avons expliqué, dans un anglais parfait (on vous met la version traduite en français, on préfère ne pas vous montrer à quel point on maîtrise parfaitement la langue de Steve Jobs, sûrement par honte pudeur).

« –Chers gens de Harvard paniqués. Arrêtez de pleurer !
C’est logique que Toulouse se retrouve en tête de ce classement.

Si tu veux étudier le droit, la psycho, ou la gestion-animation des espaces montagnards et pastoraux, à Toulouse, tu peux.
Si tu veux acheter un pain au chocolat, à Toulouse, tu peux rentrer à Paris.
Si tu veux vivre en colocation et ouvrir ton frigo en pleurant parce que faire les courses, c’est un concept, à Toulouse, tu peux.
Si tu veux prendre le métro à trois heures du matin, et bien à Toulouse, tu peux rentrer à pied.
Si tu veux te retrouver dans un kebab à la sortie des boîtes, avec une lumière beaucoup trop vive et perdre toute confiance en toi en apercevant ton reflet dans le miroir, à Toulouse, tu peux.
Si tu veux critiquer les bordelais sans raison et en toute impunité, à Toulouse, tu peux.
Si tu veux manger une entrecôte sans faire la queue, à Toulouse, tu peux te brosser.
Si tu veux construire des A380 après les cours, à Toulouse, tu peux.
Si tu veux courir en couleur, à Toulouse, tu peux.
Si tu veux te garer sur les places du marché un samedi soir et retrouver ta voiture le dimanche matin, à Toulouse, tu peux commencer ta journée à la fourrière.
Si tu veux arriver en retard d’un quart d’heure partout où tu vas, à Toulouse, TU PEUX !!!!! »

Ils nous ont coupé à ce moment-là en nous disant “okay, we are very etonated, it’s impressionant how much Pink City is amazing for the estudiant”. Rassurez-vous, on a corrigé leurs fautes instantanément.
Ils nous ont expliqué que les résultats de l’étude paraitraient au grand jour le premier avril, et nous ont supplié de les publier sur notre site. Nous avons dit oui.
Nous avons dit oui parce que les poissons sont nos animaux préférés. Et parce que, mois d’avril ou pas, poisson rouge ou pas, on s’en fish : Toulouse est la ville la plus fantastique du monde. Voilà.

About author

Sophie

Sophie

Rédactrice et entrepreneuse en herbe qui pratique la lecture, le voyage et le sommeil à outrance.

1 comment

  1. boudu sophie 14 avril, 2015 at 14:41 Répondre

    of course! j’aurais ajouté « Si tu veux prendre un thé place saint-george un samedi après-midi au soleil, à Toulouse, tu peux (toujours attendre, mais tu attendras, car y a que ça de vrai !)

Post a new comment

Ça pourrait te plaire !

La Crémerie des Biquettes

Lorsque nous avons appris que l’épicerie Le Chat Gris allait fermer ses portes, nous nous sommes sentis abandonnés. Délaissés. Complètement trahis. Non, je ne suis jamais dans ...
error: Boudu-Protection !